Sur les écrans 3 bons films

Un homme pressé

Etonnante histoire d’un homme au sommet de sa carrière frappé d’un avc . Il ne trouve plus ses mots ou ses mots sortent de travers…. Crise  parfaitement joué par cet amoureux de la langue , Fabrice Luchini. En fait C’est l’histoire de l’isolement de l’homme d’affaire qui s’est noyé dans le travail pour oublier la mort de sa femme, de sa fille qui souffre de l’absence totale de son père et de la psychopathe comme l’appelle son malade , en réalité son orthophoniste , enfant adoptée, qui recherche sa mère. Ajoutons l’infirmier qui cherche en vain à attirer l’attention de l’orthophoniste. Film intelligent, d’une grande finesse et très drôle.

Cold War

Cette guerre froide est celle qu’ a connue la Pologne après la soi disante victoire qui a laissé tant de pays à l’est sous le joug communiste. C’est aussi celle d’un couple, lui  est pianiste, elle chanteuse et danseuse, qui s’aimera durant quinze ans. Le réalisateur d’  filme en noir et blanc et c’est magnifique. Film extrêmement construit, intelligent qui nous emmène dans la campagne polonaise et à Paris après guerre.

Un grand bal

Dans un petit village de l’Allier depuis 27 ans des centaines d’hommes et de femmes, jeunes ou vieux se réunissent en juillet pour danser, 7 jours durant. Le matin leçons de mazurka, de bourrée, de danses bretonnes, le soir grand bal sous plusieurs tentes .Après avoir participé plusieurs année à cette fête Letitia Carton l’a filmée. Grande poésie, de belles images et  petit rappel de ce qui fait une société heureuse, de ce qui l’unit, de ce qui fait un homme et une femme épanouie. Nos villages traditionnels dansaient beaucoup…..

Ce contenu a été publié dans Agenda. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *