Gemma Bovary

gemma bovery

Un film d’Anne Fontaine ,intelligent, percutant, aux images
lumineuses et aux acteurs parfaits . Un parisien retourne chez lui et
reprend la boulangerie de son père mais il rêve sans cesse, le monde
dans lequel l se réfugie est celui de Madame Bovary de Flaubert. Il
est Emma rêvant sa vie. Débarque dans son petit village un couple
d’anglais prénommés Charles et Emma. L’esprit du boulanger s’emballe.
Sur cette trame amusant, Anne Fontaine peint le déracinement, ces
anglais s’installent en France mais font tout venir de Londres, ils
ne savent plus où ils habitent. Gemma est perdue elle aussi mais elle
est si vivante qu’elle pourrait retomber sur ses pieds.
Satire burlesque des bobos, du libéralisme anglais uniquement
préoccupé de gazon et de livre sterling mais satire aussi de ceux qui
rêvent le monde au lieu de le voir tel qu’il est.
Un pur bonheur qui nous emmène dans cette région jadis appelée Seine
Inférieure, entre Dieppe et Rouen dont la lumière est si belle
qu’elle fut aimé des peintres.

Ce contenu a été publié dans Sur les écrans. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *