Pétition contre la réforme de l’orthographe

Chers amis,
Je vous écris, car il y a urgence. La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, veut imposer, dès la rentrée prochaine, une réforme de l’orthographe, qui aboutira à un véritable appauvrissement de la langue française : les accents circonflexes sont amenés à disparaître, tout comme les traits d’union. Enfin, l’orthographe de 2 400 mots va être modifiée afin de s’approcher de l’écriture phonétique voire sms (oignon s’écrira désormais ognon et nénuphar/nénufar, imbécillité perd un l pour devenir imbécilité…).

D’un trait de plume, la ministre se croit ainsi autorisée à bouleverser les règles de l’orthographe et de la langue française. En ressortant un vieux projet de réforme datant de 1990 et qui n’avait, à juste titre, jamais été acté, elle s’apprête à porter un nouveau coup à l’enseignement du français.

Depuis des mois, elle poursuit une politique de nivellement par le bas avec :

la suppression des classes de latin et de grec qui permettaient de comprendre l’étymologie de notre langue,
le remplacement de l’enseignement de l’orthographe dans les programmes officiels par un simple appel à la «vigilance orthographique». Sic ! Et celui de la grammaire par « l’étude de la langue ». Re Sic ! En effet, dans les nouveaux programmes scolaires, il n’est pas question de leçons de grammaire et encore moins d’apprentissage de certaines de ses règles, mais bien d’accompagner l’élève dans «l’étude de la langue», «de manière à mettre d’abord en évidence les régularités du système de la langue» (p. 113 des nouveaux programmes). A l’élève de déduire seul, de ces régularités, les règles dont il a besoin pour écrire correctement le français.
Pour imposer aux éditeurs scolaires sa volonté de changer les règles d’orthographe, la ministre a, pour la première fois en novembre dernier, publié les textes officiels des programmes en les rédigeant selon les règles de cette “nouvelle orthographe”.

Si nous nous mobilisons rapidement, nous pouvons les empêcher d’appliquer cette mauvaise réforme dans les nouveaux manuels scolaires.
C’est pourquoi, je vous demande de nous y aider, en signant notre pétition pour le respect de la langue française et la défense de l’orthographe.

Si vous le pouvez, merci également de nous adresser un don, même modeste, pour nous aider à financer cette campagne (courrier, pétition, etc..). Vous pouvez nous adresser vos dons via paypal, ou nous envoyer un chèque à l’ordre de l’UNI, au 34 rue Emile Landrin, 92100 Boulogne Billancourt.

Ensemble, nous pouvons faire reculer le gouvernement et les éditeurs de manuels scolaires.

Olivier Vial
Président de l’UNI
Porte-parole de l’Observatoire

 

Désormais il y aura deux types de personnes, l’une éduquée à l’ancienne qui écriera normalement et l’autre, qui fera des fautes choquantes.

2 questions ?

Qui a dit que les socialistes voulaient vraiment partager la Culture avec le plus grand nombre ?

et à quelles peines seront condamnés le premier groupe, comme dans la Chine maoïste ?

                                                                                     Anne Brassié

 

Ce contenu a été publié dans Chroniques Inactuelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Pétition contre la réforme de l’orthographe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *