Un Moyen Age si lumineux

Ne revenons pas au Moyen Age, avez vous l’habitude d’entendre quand vous proposez une solution déjà en usage en ces temps là. Les livres d’histoire font un tableau sinistre, servage, famine, seigneurs cruels, religion obscurcissante et omni présente. Heureusement les Lumières sont descendues sur terre et le merveilleux projet républicain a pu se concrétiser à la révolution. Régine Pernoud  et Jacques Heers ont biffé d’un trait ces mensonges. Une jeune historienne, Claire Colombi, disciple de Marion Sigaud, vient de publier La légende noire du Moyen Age. Cinq siècles de falsifications. Une première partie évoque la peinture dite primitive en Italie, selon Vasari pour qui Giotto est un précurseur de la Renaissance !!! Puis elle contredit un certain nombre de mensonges. Si les hommes de ce temps avaient été affamés ils n’auraient pu construire ces merveilleuses cathédrales…Ils n’avaient plus de pain blanc à certaines époques mais ils avaient du pain de seigle. Comme le raconte Régine Pernoud qui ,pendant l’occupation n’avait pas de pain d’aucune sorte ! Quand à l’abolition des privilèges, encore faut il s’entendre sur la définition ce mot qui signifiait protection.

Dans un second temps Claire Colombi dénonce les auteurs successifs de ces mensonges: Rousseau, Voltaire qui dans chaque lettre voulait écraser l’infâme, c’est à dire Dieu, ce qui le rendait allergique à cette époque imprégnée de  catholicisme. Il n’a soutenu les protestants que pour éliminer les catholiques.Les révolutionnaires bien sûr. Les francs maçons. Mais elle nous donne une information inconnue jusqu’alors du rôle de Jules Ferry . Ce dernier épouse une riche  bourgeoise alsacienne ,protestante calviniste ,qui emmène dans ses bagages ses bons amis ,des pasteurs suisses de Neufchâtel, Steeg, Buisson et Pécaud. Apres avoir expulsé les congrégations religieuses Ferry confie à ces gens là toute l’instruction publique laïque et obligatoire. Les programmes scolaires sont entre leurs mains et les mensonges s’accumulent. Tout ce qui fut catholique c’est mal tout ce qui est laïque c’est bien. Vous avez compris la nécessité vitale d’écoles hors contrat et de programmes se rapprochant davantage de la vérité historique. Vous comprenez aussi que la laïcité est depuis toujours une machine de guerre anti catholique. Il serait temps de le comprendre. Le ralliement a été une belle erreur .

Rappelons les paroles de Pie IX, sa biographie écrite par Yves Chiron vient d’être rééditée. Il est l’auteur du Syllabus considéré aujourd’hui comme bien trop “rigide”.

“J’aime la France, elle est toujours imprimée dans mon coeur. Je prie tous les jours pour elle, principalement à ce grand saint sacrifice de la messe ; elle est toujours présente à mes pensées. Je l’ai toujours aimée et je l’aimerai toujours ! Je sais combien elle a toujours offert le spectacle des plus tendres dévouements, combien sa charité est grande et compatit à la misère des pauvres, à la misère de l’Eglise, combien d’institutions charitables elle a fondées et en particulier quelle grande ardeur s’y manifeste pour les bonnes oeuvres ; chez les hommes aussi, mais parmi les femmes spécialement”.

“Cependant je dois dire à la France la vérité. […] Mes chers enfants, il faut que mes paroles vous disent bien ce que j’ai dans mon coeur. Ce qui afflige votre pays et l’empêche de mériter les bénédictions de Dieu, c’est ce mélange des principes. Je dirai le mot et je ne le tairai pas : ce que je crains, ce ne sont pas tous ces misérables de la Commune de Paris, vrais démons de l’enfer qui se promènent sur terre. Non, ce n’est pas cela; ce que je crains, c’est cette malheureuse politique, ce libéralisme catholique qui est le véritable fléau. […] Il faut sans doute pratiquer la charité, faire ce qui est possible pour ramener ceux qui sont égarés : mais pour cela, il n’est pas besoin de partager leurs opinions.”

Les papes se suivent mais ne se ressemblent plus. Le pape François vénère Martin Luther . Inquiétant non ?

Pour compléter votre savoir sur les influences protestantes, il faut lire le dossier de La nouvelle Revue d’Histoire sur les guerres de religions et une revue incisive mais si documentée, Le sel de terre , 1517-2017 . 500 ans de subversion protestante. (Couvent de la Haye aux Bonshommes. 49240 Avrillé )

La légende noire du Moyen Age.5 siècles de falsifications. Claire Colombi. Kontre Kulture

Ce contenu a été publié dans Les émissions d'Anne Brassié. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *