Un peu beaucoup aveuglément

un peu beaucoup aveuglémentUne jeune pianiste s’installe tout en haut d’un vieil immeuble mais dès le premier soir, son voisin, de l’autre côte de la cloison , la terrorise pour la faire partir. Esseulé à en devenir presque fou, ne supportant plus personne depuis la mort de sa bien aimée, il ne sort plus et invente des objets étonnants. Un dialogue s’installe , le charme aussi . Et la vérité de chacun se révèle. Les acteurs sont d’une grande finesse , les dialogues brillants. Un très joli moment si vous aimez Chopin…..

Ce contenu a été publié dans Sur les écrans. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *