Des Japonais présentent leurs excuses à l’ambassade de France au Japon

Lu sur Nouvelles de France :

“Excuses nippones pour l’exposition Murakami”. Elle est touchante, l’histoire du jour signée Régis Arnaud, correspondant du Figaro à Tokyo, parue samedi dernier dans le quotidien libéral. On y apprend que le standard de l’ambassade de France à Tokyo reçoit des “appels téléphoniques répétés” de Japonais pour dire en substance “Nous sommes désolés de vous avoir causé tant d’ennuis”. Ces excuses spontanées présentées à notre pays” font suite au bruit suscité par l’expo Murakami à Versailles, largement amplifié par la distance. “L’exposition Murakami à Versailles déclenche un scandale” titrait ainsi une récente dépêche de l’agence Kyodo… Si seulement ! “C’est vrai que les médias étrangers, allemands et japonais notamment, mais aussi danois ou sud-américains se sont davantage intéressés à notre action que les médias nationaux d’où peut-être cette amplification” explique un membre du collectif “Sauvegarde du Château de Versailles” qui a lancé le site “Versailles mon amour” et organisé il y a quinze jours une exposition parodiant “l’art comptant pour rien” devant les grilles du Château. Au total, plus de 12 000 signatures ont été réunies contre la présence des réalisations de Murakami au Château.

Ce contenu a été publié dans Versailles Mon Amour. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *