Le roman de Guilhem

“C’est se condamner à  ne rien comprendre aux hommes ni aux évènements du Moyen Age que perdre de vue que tout et tous n’existaient qu’en fonction de la foi chrétienne. Elle est la pierre angulaire de l’édifice. La religion s’impose aux esprits comme un absolu que nul ne discute. D’indifférence on ne voit trace, d’athéisme moins encore. Du plus humble au plus grand une société entière croit.” Cette société si bien décrite par Daniel Rops, Aude Pilorgé nous y plonge avec un art immense. Nous partons à pieds à Saint Jacques de Compostelle avec ses deux héros, Baudoin, le futur moine et Guilhem, l’homme d’ affaires qui commerce avec l’Europe entière. Vous vivrez le sac de Rome par les troupes de Barberousse, l’empereur d’Allemagne, le siège de Nonette dans la Nièvre, les multiples dangers des pélerins sur la route, la neige, les loups, les brigands. Vous suivrez deux prises d’habit, celle de Baudoin et celle de sa soeur Auriane, dans des monastères. Bref  vous ne quitterez pas ce livre aussi riche que l’enluminure de sa couverture.  Il est achetable au 06 22 11 69 54 et sur le beau site d’édition sur internet : Lettropolis qui le propose sur votre écran ou en livre.

Ce contenu a été publié dans Les émissions d'Anne Brassié. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *