Martyrs sur la Côte d’Azur au 8ème siècle

lerins 2th-1

Martyrs sur la côte d’Azur

Hyères, Lérins , Fréjus, Saint Tropez ne furent pas toujours d ‘aimables lieux de vacances sans grande spiritualité . Au VIII ème siècle le christianisme y est en plein épanouissement. Des monastères en grand nombre, comme celui des îles de Lérins qui devint, sous la houlette de Saint Honorat, dès le 5 ème siècle, «  un séminaire de saints, une pépinières d’évêques, une école de docteurs aussi remarquables par la vertu que par la science. » 500 moines y résidaient qui essaimèrent dans toute l’Europe.

Un prêtre, aumônier de l’école des Ursulines de Jésus, au couvent des Platanes à Saint Tropez, à la fin du 19 ème siècle a entrepris de raconter cette belle époque qui prit fin tragiquement après que les musulmans stoppés à Poitiers par Charles Martel, ne refluent vers la côte méditerranéenne et décident d’y rester. Razzias, massacres et exigences de conversions à l’Islam s’en suivirent. Aux portes de Marseille, Sainte Eusébie demanda à ses quarante religieuses de se défigurer au ciseau pour ne pas être emmenées en esclavage. Ce qu’elles firent avant d’être massacrées. Les 500 moines de Lérins furent tous tués, Saint Tropez détruit en une nuit, Nice, rayée de la carte.

Un personnage, inventé, lui, par notre prêtre pédagogue et merveilleux conteur, le prince Suleyman, échoué sur la côte , poursuivi par les siens et recueilli par une famille chrétienne, se convertira au christianisme et mourra pour sa foi.

Ce tres beau livre sur la première invasion musulmane est à lire en famille.

Et remercions les éditions Parthénon dont tous les titres sont des livres précieux d’avoir réédité ce livre.

Martyrs sur la Côte d’Azur. Joseph Guillermain. Editions Parthénon.

 

Ce contenu a été publié dans Agenda. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Martyrs sur la Côte d’Azur au 8ème siècle

  1. En dehors de l’action légendaire du prince Suleyman, fil conducteur de ces aventures, ce récit reste scrupuleusement fidèle à la vérité historique.
    Edité par Les éditions Parthénon, et diffusé par Livres en Famille : http://www.livresenfamille.fr/p11637-joseph_guillermin_martyrs_sur_la_cote_azur.html

  2. Fattorius dit :

    Du bon roman historique en effet, entre rhétorique bien rodée et capacité avérée à raconter des aventures qui savent captiver, même si on sent d’où vient le vent. J’en parle justement sur mon blog aujourd’hui:

    http://fattorius.blogspot.com/2018/07/dialogues-et-escarmouches-sur-la-cote.html

    Ce livre m’aura permis de découvrir votre blog… merci pour ces partages et bonne nuit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *