Alain de Mirel , un poète en colère

Ah! Leur immonde bassesse,
Leur infecte salopardise,
Leur hypocrisie traîtresse,
Leur satanée couardise !

Les déracineurs de peuples
Les eugénistes mondialistes,
Les stérilisants qui dépeuplent
Les tyrans démocratistes,

Les avorteurs de toute âme,
Les euthanasieurs de nos flammes,
Les bradeurs de prospérité ,
Les tueurs de fraternité,

Les engeôleurs de liberté,
Les verseurs de sang innocent
A flots, Seigneur du Très Saint Sang,

Qui jamais leur dira leur fait ?
Qui jamais nous rendra la fête ?
Si nul pasteur jamais ne lève

La voix ? Si jamais nulle relève
Ne reprend le saint flambeau
De la Joie au lieu des sanglots,

De l’Etre au lieu du néant,
De la Force dans l’impuissant
Et du Service au quotidien

Des plus humbles de notre peuple
Qui entre le suicide et rien
Ont le choix, prétendent leurs maîtres.. ? .

Alain de Mirel

Ce contenu a été publié dans Agenda. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *