Prendre Marie dans nos manifs : Un conseil essentiel trouvé sur le Salon Beige, le 30 Novembre

 De  Guillaume d’Alençon

“Si nous prenons Marie, Notre-Dame de nos villes, de nos sanctuaires, de nos chapelles, de nos oratoires, de nos maisons…

Si nous prenons Marie avec nous pendant les manif, happenings, rassemblements de ce week-end…

NOUS ALLONS GAGNER !

Sans Elle, le combat est inégal.

Rappelons-nous, en face, ce ne sont pas des ennemis de chair et de sang, mais les forces du mal, des ténèbres, le Prince de ce Monde.

Nous avons ce week-end une occasion extraordinaire de témoigner, d’aller aux périphéries (il y a beaucoup de ronds-points aux périphéries) !

Ne manquons pas cette occasion d’être missionnaires !

COMMENT ?

En apportant dans la joie et la bonne humeur une bannière mariale ou représentant un saint,…

Oui, ayons le cœur gonflé d’amour, de cet amour reçu dans la prière silencieuse, l’oraison.

Alors, notre mobilisation sera véritablement efficace, c’est-à-dire féconde, si nous avons prié avant d’aller à la rencontre des Français qui n’ont pas encore pris conscience de la gravité des enjeux.

Si nous n’invitons pas le surnaturel face aux forces du mal, le combat est non seulement inégal, il est perdu d’avance.

Les décennies de militance passées le prouvent.

Constantin et Clovis, encore agnostiques, ont fait un acte de foi en Dieu à l’heure de graves combats.

Ils L’ont invoqué publiquement. Et à force inégale, ils ont remporté des victoires décisives.

EN FRANCE, NOTRE DAME EST REINE DES COEURS

Même chez ceux qui ne se disent pas chrétiens,…

L’incendie de Notre-Dame a révélé au monde la ferveur française et son attachement à la figure de la Sainte Vierge.

Alors chers amis, consacrons-nous aux cœurs unis de Jésus et de Marie.

Des pluies de grâces inonderont notre terre. Et la France refleurira, l’Europe refleurira…

Marie nous l’a tant de fois demandé…

Les retours presse ne suffisent pas, nous avons le devoir d’agir en chrétiens, explicitement.

Notre silence serait coupable… tant de gens cherchent et attendent la Lumière.

Il ne reste plus qu’à rayonner,… et Dieu réchauffera les cœurs, Il éclairera les consciences.

Oui, avançons au large, marchons enfants… sur les eaux.

Jésus nous ouvre les bras.

Print Friendly, PDF & EmailImprimer ou envoyer à un ami

Ce contenu a été publié dans Agenda. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *