Retour au réel Mon voisin m’a dit…

par Stéphanie Prévot

Nous savions depuis la petite école que l’herbe était le premier maillon de la chaine alimentaire… Et pourtant  de nos jours tout est possible, même  donner de la viande aux bovins pour plus de rentabilité…mais à quel prix ?

La maladie de la « vache folle » nous aura au moins rappelé que les bovins sont végétariens mais elle aurait du nous alerter aussi sur les effets du changement de régime alimentaire de nos animaux d’élevage. Peut-on impunément changer  la nourriture des animaux dont nos cellules seront constituées après ingestion?

L’herbe est devenue  trop « ringarde » et ne peut être assez efficace pour satisfaire les « nobles » appétits de gains des multinationales agro-alimentaires. Alors que je m’inquiétais que notre bonne herbe ne trouve plus preneur ou plutôt brouteur, mon voisin m’a dit qu’en Alsace, chez ses cousins exploitants, les vaches laitières ne mangeaient plus désormais que du maïs et que les lycées agricoles poussaient à cette révolution.

Nos produits laitiers sont tous fabriqués à partir de ce  « lait de maïs » et je doute que cela soit sans conséquence sur nos métabolismes.

Nos muscles, notre cerveau sont constitués de ce que nous mangeons et aussi de ce que nos parents ont mangé. Quels risques prenons nous à bouleverser cette chaine!

Une simple observation de la paysanne que je suis 3 jours par semaine : La viande de veau devient rose dés que le veau mange de l’herbe, on l’appelle alors broutard. La viande de bœuf est rouge vif alors que celle des omnivores reste blanche (poulet, cochon…). De plus le jaune de l’œuf de la poule  devient orange foncé quand la poule a le plaisir de manger de l’herbe…

Alors…la nature nous a fait ce cadeau fabuleux de l’herbe et des herbivores.Parmi ces derniers on trouve  les espèces d’animaux les plus volumineux de la planète et  les plus « rentables » par nature. Les herbivores transforment le plomb en or ou plutôt l’herbe en viande rouge!

Le rouge de leur viande est tiré du vert de l’herbe, l’herbe est le sang de la terre et notre sang est rouge herbe ou vert sang! Et nous devrions tout remettre en question?

Quelle folie de nous immiscer partout, surtout là où nous ne devrions pas, nous continuons à manger les fruits défendus et nous le regretterons, c’est certain ! Et puis, à moins qu’on finisse par arroser de napalm les prairies devenues inutiles , qui va brouter l’herbe qui pousse généreusement sur notre terre ? Des troupeaux d’écologistes sans doute ?

Ce contenu a été publié dans Retour au réel, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Retour au réel Mon voisin m’a dit…

  1. Adélie dit :

    Tags:va

    Je conseille à tout le monde de regarder cette vidéo : http://www.tagtele.com/videos/voir/52350
    Food, Inc. décortique les rouages d’une industrie qui altère chaque jour notre environnement et notre santé.Des immenses champs de maïs aux rayons colorés des supermarchés,en passant par des abattoirs insalubres,un journaliste mène l’enquête pour savoir comment est fabriqué ce que nous mettons dans nos assiettes.Derrière les étiquettes pastorales de”produits fermiers”,il découvre avec beaucoup de difficulté le tableau bien peu bucolique que les lobbys agro-alimentaires tentent de cacher: conditions d’élevage et d’abattage du bétail désastreuses, collusion entre les industriels et les institutions de régulation, absence de scrupules environnementaux,scandales sanitaires… Éleveurs désespérés,experts indépendants,entrepreneurs intègres et défenseurs du droit des consommateurs esquissent,chacun à leur manière,le portrait d’une industrie qui sacrifie la qualité des produits et la santé de ses clients sur l’autel du rendement.
    Cordialement

  2. Adélie dit :

    Comme par hasard, il est bien regrettable que cette excellente vidéo soit censurée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *