Sur les écrans, trois bons films français

MargueriteMarguerite

Une richissime américaine ,dans les années vingt se donne en spectacle comme cantatrice alors qu ‘elle massacre de sa voix de fausset, l’air de la reine de la nuit de Mozart. Personne ne lui dit rien jusqu’à la catastrophe finale. Le cinéaste, Xavier Gianolli ,retranscrit l’histoire en France, ce qui est moins plausible, le nombre de civilisés avec une oreille formée étant plus important, en ce temps là, chez nous. Mais il traite ce sujet avec brio, sens artistique et finesse psychologique. Un peu d’insolence aussi. Catherine Frot joue ce drame magnifiquement. Qui sait aimer cette pauvre baronne, celui qui veut lui dire la vérité ou celui qui veut la lui cacher ?

mandarineL’odeur de la mandarine

Un officier de cavalerie rentre chez lui ,en 1916 ,amputée d’une jambe. L’infirmière chargée de l’assister , elle aussi meurtrie par la guerre qui a tué le père de sa fille, se révèle vite indispensable. Une histoire d’amour à sens unique commence….

Très joli film, de très belles images de forêts et de chevaux, un dialogue acéré. Un film intelligent…A voir sans enfants.

etudianteL ‘étudiante et Monsieur Henri

Une étudiante paumée débarque à Paris dans l’appartement de monsieur Henri ,veuf bourru et insupportable, à la demande de son fils. Pianiste contrariée, la jeune fille va faire sortir le vieil homme  de sa méchanceté . Dialogues amusants, personnages vrais et un Claude Brasseur magnifique.

Ce contenu a été publié dans Agenda. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *