Une Eglise qui ne croit pas dans La Grâce

Trouvé sur le blog Théologie et Questions disputées :

L’article récent concernant un événement relatif à la garde à vue de deux ecclésiastiques pour avoir célébré la Sainte Messe sans masque n’a pas pour vocation de souligner combien cet Etat socialiste et christianophobe donne une fois encore des ordres pour gêner des ecclésiastiques, mais il expose d’une manière bien plus dramatique, la perte dans la Foi et l’ignorance de la Grâce par l’Eglise Romaine.

« Nous nous désolidarisons totalement de ce type de comportement, qui n’est pas conforme aux règles données par le gouvernement » déclarait la chargée de la communication du diocèse de Paris et son évêque annonçait « l’ouverture d’une procédure canonique à l’encontre du curé de l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile ».

Mgr AUPETIT est médecin de formation, sa réaction réduit le Mystère du Sacrement Eucharistique, à la communion d’une assemblée, horizontalité construite par et entre les assistants à une cérémonie, qui ne fait pas de place à la verticalité du Mystère, où le célébrant dans un temps hors du temps, consacre les Saintes Espèces, Sacrifice propitiatoire en communion avec l’unique Sacrifice expiatoire.

Si donc cette Eglise avait conscience et du Mystère de la Grâce et de La Présence réelle dans la Sainte Eucharistie, elle n’engagerait pas de son côté donc, une procédure contre ces ecclésiastiques.

Cet évêque, cette Eglise, ne savent pas que la Sainte Messe rend le lieu sacré, plus sacré encore que lors et par sa Dédicace : il est vrai que tous ces rites, toute cette conscience du Sacré ne sont plus de mise au sein de cette Eglise qui ne conçoit plus l’ancienne Messe Basse où le célébrant savait qu’il priait avec l’assemblée des anges, des saints, des martyrs, et de toutes les personnes de bonne volonté s‘unissant à sa prière, mais tout cela suppose de croire dans la Communion des Saints !

Les Byzantins communient tous avec la même cuillère… L’Histoire ne relate pas qu’un fidèle de l’Eglise Byzantine se soit trouvé malade après la Sainte Communion !

Cet évêque qui est censé représenter et diriger un diocèse, en agissant comme il le fait, privilégie le profane au détriment du spirituel et manifeste le Doute qui s’oppose à la FOI !

Où va cette Eglise, qui a perdu toute conscience du Sacré, de La Présence et de La Grâce : elle n’est pas catholique au sens donné par St Vincent de Lérins, pourra-elle revenir à la Foi des Pères ???

Ce contenu a été publié dans Marre, marre a bout bout de ficelle, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Une Eglise qui ne croit pas dans La Grâce

  1. Gerard DECROUZOL dit :

    Rien d’étonnant à tout cela! Il faut savoir que la plupart des ėvêques français sont francs-maçons!! CQFD !

  2. Gerard DECROUZOL dit :

    Pour être totalement au courant de ce qu’est devenu Le Vatican depuis le début du XXème siècle il faut absolument lire le livre INCONTOURNABLE de HENRI BARBIER , ” LE RESEAU RAMPOLLA ” oû comment la franc-maçonnerie a envahi l’Eglise catholique!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *