Les media en servitude

“La réalité n’a aucune importance , il n’y a que la perception qui compte .” selon Laurent Solly,énarque, directeur à la direction générale du groupe TF1. Il ne faut donc pas s’étonner que les programmes n’aient aucun rapport avec notre réalité.

L’important pour nos media,démontre magistralement Claude Lorne, c’est de vendre, non des informations, ils s’en moquent mais des slogans, de la propagande pour leur idéologie ou de la publicité pour leur petit commerce. Les deux allant de pair puisque par exemple les africains consomment beaucoup de produits de beauté et les homosexuels ont des disponibilités financières que n’ont pas les familles encombrés d’enfants. Il faut donc augmenter les programmes à l’égard de ces groupes de personnes.Patrick Lelay ,jadis à TF1 a dit lui aussi :”Ce que nous vendons à Coca Cola ,c’est du temps de cerveau humain disponible.” En fait les média sont la propriété de grands groupes d’affaires ou de banques. Les portraits des grands squales qui les dirigent est très intéressant.  Les media doivent faire là où on leur dit de faire…Ajoutons cette citation extraite de Globe  de Bernard Henri Levy qui donne le la à tout ce petit monde :” Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir,béret,bourrées, binious, bref “franchouillards ” ou cocardiers, nous est étranger,voir odieux.” Rapprochons ce texte de celui d’Attali:”A quoi sert il de parler des racines d’un pays…sinon à donner , implicitiment ou explicitement, à ceux qui s’y rattachent un droit de propriété sur le pays ou au moins une priorité sur les autres citoyens .”  Vous avez bien compris: les indigènes français n’ont qu’un droit celui de la boucler, de ne pas être informé et de supporter des programmes télévisuels ou musicaux sans aucun rapport avec leur culture.

A lire et à distribuer autour de vous

Fondation Polemia.  wwwpolemia.com

60ter rue Jean Jacques Rousseau92500 Rueil Malmaison

Ce contenu a été publié dans Les émissions d'Anne Brassié. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *