Sur les écrans Angèle et Tony

Ah qu’il est redoutable le sort des matelots, rappelle l’un des chants traditionnels des marins. Le ciel est souvent gris à Port en Bessin, le père de Tony est mort noyé, les pêcheurs manifestent et se font coffrer pour défendre leur profession et les marins ne trouvent pas femme. Mais la providence veille et envoie à Port une femme en perdition, qui rêve, à sa sortie de prison de récupérer la garde son enfant. Des personnages qui  découvrent l’amour mais ne savent l’exprimer, d’excellents acteurs et la mer. Un très joli film .

Ce contenu a été publié dans Agenda, Sur les écrans, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Sur les écrans Angèle et Tony

  1. c dit :

    Un joli premier film qui a le mérite de montrer les scandales de notre société où l’on préfère des marins pécheurs au chômage, des bateaux à la casse avec des subventions européens (via nos impôts) et l’importation de poissons en provenance d’Asie, un monde où la femme a été “libérée” mais elle n’a jamais été autant femme objet, des enfants rois mais qui seraient tout simplement heureux avec un papa, une maman.
    Le Calvados et la région de Port (en Bessin) très bien filmés. De jolis images d’église et de la statue de la vierge.
    Quelques scènes qui auraient pu être un plus suggérées (avec des plans un tout petit peu moins largeq) car elles n’apportent rien au film si ce n’est le “quart d’heure syndicale” de la “baise”. Ce film tout en pudeur et en suggestion se serait compris sans cela et aurait plus facilement visible par tous les publics.
    Quelques questionnements: les causes de la prison, de la mort du conjoint.
    Mais c’est dans l’ensemble un premier film vraiment très réussi avec des acteurs atypiques excellents.
    J’espère un beau succès en salle malgré les peu de copies diffusées et à côté des gros mastodontes à l’affiche, et un prochain film de la même réalisatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *