sur les écrans

Barbara : Deux jeunes médecins se rencontrent dans un hôpital du fin fond de l’Allemagne de l’Est, tous deux surveillés par la Stasi. L’atmosphère est extraordinaire sachant dire à la fois la lourdeur de l’oppression politique et la légèreté de la tendresse, de l’attention à l’autre. Nous sommes dans les années 80 ,le communisme règne encore pour quelques années. On ne se lasse pas de regarder la si belle héroïne. Et la leçon de la réalité d’une démocratie populaire, dénonciations, emprisonnements, avortements forcés, est à  donner aux jeunes.

Indian palace . 7  anglais s’installent pour leur retraite dans un palais indien. Leurs raisons sont diverses et leurs découvertes respectives le seront aussi. Film plein d’humour  anglais et finalement d’optimisme. Un peu lourd sur le sujet du sexe.

De rouille et d’os . La belle  Marion Cotillard, amputée des deux jambes par un orque dans un parc d’attractions, va revenir à la vie grâce à un boxeur un peu frustre. Les scênes sont terriblement prévisibles. La psychologie des personnages un peu lourde, la séductrice reste une séductrice et le boxeur ,un cogneur et les images sans intérêt. Les scênes de lit et de salle de bains sont d’une épaisseur grave comme disent les jeunes….

Ce contenu a été publié dans Sur les écrans. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *