Syrie, le chemin de Damas

Dans un livre d’une grande sobriété, sans éclat de voix, Huguette Pérol, née en Tunisie, femme d’ambassadeur, rappelle l’identité de la Syrie, son passé très chrétien avant le 7 ème siècle, ses grands hommes, et les enjeux du drame contemporains. Il ne faut pas soutenir les Palestiniens, il ne faut pas faire la preuve d’une coexistence pacifique ancestrale avec certains musulmans, il ne faut pas favoriser l’indépendance énergétique de la Russie, de l’ Iran, l’Irak et le Liban. Il ne faut pas que les chrétiens soutiennent Bachar El Assad ,on les traitera de collabo, ils doivent dégager, la France accueillera les exilés. Il ne faut pas, il ne faut pas, il ne faut pas….Ainsi en ont décidé les USA, Israel et quelques autres. Et le droit des peuples à disposer d’eux mêmes, c’est le refrain d’une chanson sans doute !!! C’est en tous cas un droit à géométrie variable.

Nouvelles éditions latines 14 e

Ce contenu a été publié dans Les émissions d'Anne Brassié. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Syrie, le chemin de Damas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *