Sur les écrans The way, Le chemin

camino

Un américain apprend que son fils vient de mourir dans un accident sur le chemin de Compostelles. Il file sur les lieux, endosse les habits de son fils et part marcher sur les traces de ce fils qu’il ne connaissait pas bien et n’aimait pas trop. Avec lui, un hollandais, lourd mais gentil, un journaliste irlandais, une pauvre canadienne qui ne se remet pas de son avortement.  Ce film qui devrait s’appeler , en France, le chemin ou la route ou el camino et non The way,  est étonnant et profond. Il montre comment le pèlerinage agit sur chacun à son insu. Les premières images du film montrent un paysage américain sans églises, puis c’est la vieille Europe avec un lieu sacré, église, chapelle, calvaires, tous les kilomètres. Bons dialogues, photos superbes et bandes son remarquable. Chemin de foi, chemin de croix, chemin de repentance, la route de Compostelles vous emmène très loin.

Ce contenu a été publié dans Sur les écrans. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *